TÉLÉCHARGER QGIS 2.10 GRATUIT

Ce panneau permet de sélectionner et de se déplacer avec précision sur le n-ième point ainsi que de modifier manuellement ses coordonnées pour avoir plus de précision par exemple. J’ai installé tout ce qui ressemblant de près où de loin à libqscintilla mais en vain, le message d’erreur reste de le même Si je comprends bien cette histoire de Demangler, c’est un outil qui « traduit » les messages d’erreur? Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Il se nomme « Night Mapping » et présente une apparence sombre. Les données traitées dans un SIG peuvent être réparties en trois types distincts: Les points ajoutés sont des fois visibles, dès fois pas.

Nom: qgis 2.10
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 13.66 MBytes

X86 , x et Architecture ARM. Cette opération de géocodage n’est pas simple, et elle nécessite d’avoir une base de données d’adresse de référence pour pouvoir faire le rapprochement. Flannery, Surface et Rayon. Voici un exemple d’expression: Amélioration de la gestion des écrasements des fichiers de projet Fonctionnalité:

QGIS est 2.01 suite logicielle de traitement de l’information géographique. Elle permet de générer des cartes, d’analyser des données spatiales et de les publier, en ligne ou sur papier. Elle permet également de réaliser de nombreux traitements et algorithmes sur des données spatiales ou d’autres données liées.

En d’autres termes, QGIS est un SIG ou Système d’Information Géographique, conçu pour recueillir, stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données spatiales et géographiques. Dans la suite de la dépêche, un aperçu des nouveautés vous sera présenté plus en détails ainsi qu’une esquisse des développements à venir. Pour le public non averti, je vous invite à lire le début de la dépêche sur la sortie de QGIS 2.

Son architecture lui permet également d’utiliser des extensions codées en Python version 2 et la très grande majorité des classes du cadriciel de QGIS sont disponibles sous Python. QGIS est une des applications majeures qui utilisent Qt. Actuellement, l’arborescence des sources tout confondu occupe près de Mo. Les contributeurs recensés qgi GitHub sont au nombre de Même s’il reste un logiciel libre, QGIS assure en grande partie le financement de son développement via des sponsors divers qui 2.100 d’entreprises ayant besoin de SIG comme des compagnies aériennes à des organisations gouvernementales y compris le wgis français en passant par des universités et également des particuliers.

Jusqu’à présent, QGIS avait une gestion trop simple qfis l’authentification. Effectivement, cette situation qui dure depuis des années était loin d’être satisfaisante pour les utilisateurs travaillant 2.100 des services imposant une authentification. En effet, dans ces environnements, 22.10 utilisateurs doivent souvent se connecter à des bases de données ou des services web avec des comptes différents.

Dans ce genre de situation, la tentation est de cocher la case « Enregistrer le mot de passe » pour éviter de s’authentifier toutes les 2 minutes. Cette pratique pose des vrais problèmes de sécurité et la seule solution était de transmettre la gestion des mots de passe à d’autres logiciels comme 21.0 par exemple. En termes d’implémentation, une base de données locale d’authentification est utilisée au format SQLite et toute la gestion du chiffrement repose sur la bibliothèque Qt Cryptographic Architecture pour la partie bas niveau.

Des classes spécifiques pour QGIS ont été également implémentées pour faciliter la gestion de l’authentification. Ces dernières sont également disponibles sous Python et permettent aux extensions de QGIS d’en bénéficier. Pour faciliter le développement, le système d’authentification de QGIS est développé de manière modulaire.

La base de l’architecture est déployée dans la version 2.

Le portail francophone de la géomatique

Ce développement modulaire permettra d’ajouter de nouvelles méthodes d’authentification, en fonction des besoins et des évolutions. Pour l’instant, gqis deux modules sont les suivants:. Attention, cette nouvelle architecture d’authentification cohabite avec l’ancienne. Concrètement, il faut que la gestion du pilote de donnée intègre les nouvelles méthodes d’authentification ainsi qu’un moyen graphique de choix de l’authentification. Il est donc fort probable que ce premier travail d’incorporation se poursuive dans les futures versions de QGIS qgs que cette nouvelle solution d’authentification rencontre des bugs ou des failles de sécurité.

Sortie de QGIS « Lyon » –

Néanmoins, cette nouvelle fonctionnalité est un travail d’intérêt qui peut fortement améliorer la partie sécurité de QGIS quand on sait à quel point les logiciels de SIG bureautiques sont souvent à la traîne sur le sujet. Pour l’instant, en plus des qtis des connecteurs, tout se déroule dans les paramètres de QGIS avec un nouvel onglet dédié à l’authentification:. Comme déjà abordé dans la dépêche précédente, il est maintenant possible d’affecter des styles aux cellules de la qyis attributaire.

  TÉLÉCHARGER GRAND VOYAGE ISMAEL FERROUKHI

Pour faire simple, il existe maintenant un nouveau panneau masqué par défaut dans la table d’attributs qui permet de créer des règles d’affichage. Ces règles permettent de gérer la couleur de fond, la police de caractère et tout ce qui va avec comme la couleur, la taille, le type de police, etc.

Les règles s’appliquent en fonction du contenu de chaque cellule et elles utilisent le système d’expression de QGIS ce qui permet une grande variété de traitements.

qgis 2.10

Il est possible de créer des règles qui s’appliquent à toutes les lignes et des règles qui s’appliquent uniquement sur une seule colonne. Les règles sont établies pour une couche et elles sont stockées dans le fichier de projet QGIS le fichier qui contient tous les paramètres de votre « document » QGIS.

Elles s’appliquent donc dès l’ouverture du fichier de projet. Comme ces règles sont dynamiques, si vos données ont été modifiées par exemple, si elles proviennent d’une table d’un SGBDRS très souvent mise à jourle style s’appliquera aux nouvelles valeurs. A quoi peut bien servir cette fonctionnalité?

L’intérêt le plus immédiat est sans doute de commencer à mettre en place une brique permettant d’améliorer l’aspect visuel de la qigs attributaire qui, il faut bien le reconnaître est assez peu accueillante même si elle reste vraiment très fonctionnelle. Pour certaines utilisations, c’est vraiment très pratique.

qgis 2.10

Cet éditeur est un peu le about: Avec l’éditeur de paramètres, il est possible d’attaquer tous les paramètres internes de QGIS via une interface graphique. Bien entendu, ces manipulations peuvent entraîner un comportement modifié de QGIS ou sgis, vous pouvez perdre certaines configurations celle des configurations vers les bases de données spatiales par exemple.

L’éditeur est assez simple pour le qgix Son intérêt est de pouvoir modifier le comportement de QGIS sans devoir modifier des fichiers de configuration ou des bases de registre. Avec la version 2. QGIS sait bien entendu ouvrir tout fichier géré par OGR depuis des lustres mais cette fonctionnalité permet de moins dépendre du format pivot SHP et de supprimer la majorité du travail de conversion postérieure lorsqu’on souhaite extraire le résultat d’une requête créée avec DBManager.

Comme annoncé dans la dernière dépêche, DBManager gère maintenant les connexions Oracle. Vous pouvez donc réaliser facilement des requêtes spatiales ou attributaires sur une base de données Oracle.

Cette fonctionnalité permet également d’amener un outil de gestion directement intégré à QGIS pour les bases de données Oracle. Vous pouvez en effet créer des tables si vous avez les droits qui vont bien naturellementmodifier certains champs. Cette fonctionnalité 2.100 les vues et les vues matérialisées: Vous pouvez également rafraîchir vos vues matérialisées si vous en avez le droit directement depuis QGIS table par table via l’interface graphique ou via une requête SQL.

Vous pouvez également définir ou supprimer des index ainsi que mettre à jour l’emprise de la couche cette information étant stockée dans les tables de métadonnées Oracle Spatial de manière dynamique. Autre petite modification qui a son importance, on peut maintenant importer uniquement les entités sélectionnées dans des couches via DBManager. Auparavant, il était indispensable de faire un import global, d’ouvrir la table dans le canevas de carte de QGIS, de faire une sélection, de l’inverser et de supprimer les objets.

Voilà pas mal de clics d’économisés! Autre petite modification qui va ravir les « requêteurs » chevronnés: Auparavant, les fenêtres des requêtes étaient flottantes et il était vraiment pénible qvis gérer plus d’une seule. QGIS avait déjà un outil de vérification géométrique Vérification de la validité des géométries mais maintenant, il en dispose d’un autre Vérifier les géométries. Les deux outils vont sans doute cohabiter pendant plusieurs versions car ils sont différents dans leurs interfaces et leurs contrôles.

Le nouveau plugin « Vérifier les géométries » présente une interface assez complète pour configurer un ensemble de règles à vérifier. Par exemple, vous pouvez vérifier 210 la géométrie ne contient que des polygones ou qu’elle ne contient pas de géométries qui se superposent. Les options à vérifier sont assez complètes et répondent à la majorité des besoins de vérification. L’autre outil de vérification géométrique est beaucoup plus simple dans son interface car il ne permet pas de choisir ce qui est à vérifier.

  TÉLÉCHARGER MUSIC DE TIESTO MAXIMAL CRAZY GRATUITEMENT

QGIS — Wikipédia

Il se contente de lancer une batterie de tests et d’annoncer les résultats, sans possibilité de choisir les tests qui seront réalisés. Il y a eu une petite discussion sur la liste de diffusion des qtis sur le sujet à propos de la redondance des deux outils.

Néanmoins, malgré cet apport, QGIS ne pouvait qu’afficher ces géométries et il n’était pas possible de les créer directement dans le canevas de carte. Ce point est maintenant corrigé: QGIS propose pour l’instant deux modes de qggis Lorsque vous éditez la géométrie d’un objet avec l’outil de modification de noeuds, QGIS présente maintenant un panneau avec la liste des points et leurs coordonnées.

Ce panneau permet de sélectionner et de se déplacer avec précision qggis le n-ième point ainsi que de modifier manuellement ses coordonnées pour avoir plus de précision par exemple. Cet outil qui a l’air assez anodin est pourtant particulièrement utile lors de la gestion des erreurs géométriques.

Certains formats de fichiers géographiques admettent par exemple des polygones qui se superposent à eux-mêmes, formant ce qgi appelle dans le milieu autorisé: Dans la plupart des SGBDRS, ces géométries sont invalides et si elles sont « importables », on ne peut généralement pas réaliser de traitements dessus requêtes spatiales par exemple.

Bien souvent, il faut effectuer des corrections manuelles car certains problèmes ne peuvent pas être automatiquement qgia.

Avant la version 2. Il était c’est encore le cas possible d’ouvrir les fichiers de projet récents via le menu Fichier. Cela permet d’ouvrir plus rapidement les projets récents simplement en visualisant leur aspect général. Un clic d’économisé 2.100 les utilisateurs, c’est toujours bon à prendre et c’est quand même moins austère que la plage blanche!

Ces styles sont appliqués aux widgets Qt et modifient l’apparence des boutons, des entrées, des contrôles de formulaire, etc.

Pour illustrer cette nouvelle fonctionnalité, un nouveau thème d’interface a été créé. Il se nomme qgiz Mapping » et présente une apparence sombre. Si vous voulez créer un thème, pas de problème, il vous suffit de créer un fichier. Voici l’apparence du thème d’interface « Night Mapping »:. De nouvelles fonctions font leur apparition dans le moteur des expressions.

Les expressions de QGIS permettent de manipuler les valeurs de certains champs pour obtenir des filtres plus complexes.

Pour cette version, on trouve des nouveautés du côté des fonctions qui s’occupent de la géométrie des objets:. On peut également noter l’arrivée de nouvelles fonctions d’expression qui travaillent sur la couleur. Grâce à ces dernières, il est possible d’affecter précisément une couleur donnée en fonction de la valeur de certains champs ou du résultat d’autres fonctions d’expression:.

Une des nouveautés importantes de cette version est l’amélioration de la gestion des étiquettes. Ces dernières sont des éléments de texte issus des données attributaires de la table qui sont affichés au dessus des couches vectorielles. Cela permet d’afficher le nom des rues sur une carte par exemple. QGIS gère les étiquettes depuis très longtemps maintenant et le moteur d’étiquettes a subi une grosse refonte lors du passage à la version 2.

Néanmoins, il restait encore des cas particuliers qui avaient tendance à revenir de plus en plus souvent de la part des utilisateurs. Ces évolutions ont également été répercutées au niveau de l’API dédiée aux étiquettes. À ce stade de développement, il ne manque plus guère que la possibilité de gérer la mise en forme des étiquettes via une expression pour permettre d’afficher le premier mot d’une étiquette en rouge agis le troisième mot en bleu avec une police différente par exemple ….

De la même manière que QGIS permet de gérer le style d’affichage des couches en fonction de règles, on peut maintenant utiliser ces mêmes règles pour les étiquettes. Concrètement, cette fonctionnalité permet de désactiver l’affichage à certains seuils d’échelle ou de n’afficher les étiquettes que pour certains objets géographiques d’une couche, en fonction d’une expression. Vous pouvez également affecter un style aux étiquettes en fonction des règles 2.1 afficher le nom des rues principales en gras avec une police différente des rues secondaires.